Références

Partenaires

Le projet CROPS4HD est soutenu et mis en œuvre par un large éventail d’organisations partenaires internationales et locales qui nous aident à atteindre nos objectifs. Ensemble, nous travaillons à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des petits exploitants agricoles grâce à des approches agroécologiques.

Au niveau international :

Alliance of Bioversity International and the International Center for Tropical Agriculturenous guident avec leur expérience sur la diversité génétique en Inde.

GRAIN contribue à l’élaboration des politiques, notamment en ce qui concerne le renforcement des capacités et des mouvements au niveau international.

Association for Plant Breeding for the Benefit of Society mène le plaidoyer politique au niveau international, notamment en s’engageant auprès des plateformes politiques officielles.

World Vegetable Center apporte son soutien grâce à la banque de semences et à sa capacité à effectuer des analyses nutritionnelles sur les vitamines, les minéraux et les métabolites secondaires.


Au niveau local :
India

Les trois principaux partenaires locaux s’engageront auprès des parties prenantes du district, du gouvernement du district et du secteur privé et chercheront à obtenir leur engagement et leur participation au projet.

  • Development Research Communication and Services Centre (DRCSC ) a pour objectif d’améliorer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des populations rurales pauvres par une gestion scientifique des ressources naturelles et des initiatives communautaires. Ils soutiennent donc la mise en œuvre du projet sur le terrain grâce à leurs connaissances en matière de stratégie opérationnelle.
  • Bhittibhumi est une ONG qui travaille, entre autres, sur le thème de l’agroécologie en mettant l’accent sur l’égalité des sexes et l’agriculture biologique. Ils soutiennent également la mise en œuvre sur le terrain.
  • Sahaja Samrudha, par son travail et sa capacité à encourager les agriculteurs à pratiquer l’agriculture biologique, soutient également le projet dans sa mise en œuvre sur le terrain.
Niger
  • Raya Karkara est une plateforme qui rassemble un réseau multi-acteurs qui œuvre à la promotion de l’agroécologie, au soutien de l’agriculture familiale, à la capitalisation des expériences et au partage et à la création de synergies. En tant qu’organisation partenaire de l’AFSA, elle soutient la mise en œuvre de la politique du projet.
  • AgriProFocus est un réseau multipartite pour les entrepreneurs innovants dans les chaînes de valeur agricoles afin de relier l’agrobusiness et le développement. Ils soutiennent le projet du côté de la mise en œuvre de la demande et de l’offre.
  • Kundji Fondo est une ONG locale qui travaille sur la malnutrition, le secteur de la santé, la nutrition et la sécurité alimentaire. Ils s’intéressent plus particulièrement à l’éducation nutritionnelle axée sur l’alphabétisation fonctionnelle des jeunes femmes et des filles et à leur autonomisation. Pour le projet, ils soutiennent le côté de la mise en œuvre de la demande.
  • L’Institut National de Recherche Agronomique du Niger (INRAN) travaille à la conception et à l’exécution de programmes de recherche agricole dans tous les domaines du développement rural ainsi qu’à la coordination de la recherche agricole dans le pays. Ils soutiennent le projet sur la mise en œuvre de l’offre, à travers la caractérisation des NUS et leur valorisation, et sur le plan politique.
  • SUSTLIVES est un projet coordonné par l’Agence italienne de coopération au développement (AICS) qui vise à favoriser la transition vers des systèmes alimentaires et agricoles durables et résistants au changement climatique au Burkina Faso et au Niger.  Étant donné la similitude de la thématique avec CROPS4HD, des synergies sont susceptibles d’apparaître.
Chad
  • La Plateforme d’Echanges et de Promotion de l’Agriculture Familiale (PEPAF) est une plateforme regroupant un ensemble de multi-acteurs qui œuvre à l’appui technique de la promotion de l’agriculture familiale. Pour le projet, elle soutiendra la mise en œuvre d’activités sur le plan de la politique et du plaidoyer.
  • L’ Institut Tchadien de Recherche Agronomique pour le Développement (ITRAD ) soutient la mise en œuvre de la politique nationale de recherche agricole, contribue à l’identification des projets de développement rural et effectue les recherches scientifiques et techniques nécessaires au développement des productions végétales, forestières et halieutiques tout en assurant une gestion rationnelle des ressources naturelles. Pour le projet, ils fourniront un soutien concernant la mise en œuvre de l’approvisionnement par la caractérisation des NUS.
  • L’Université d’Agronomie et d’Environnement de Sarh apportera son soutien au projet dans la mise en œuvre de l’approvisionnement par la caractérisation des NUS.
  • PROFISEM (Programme d’Opérationnalisation de la fillière semencière au Tchad) est un programme sous la tutelle du Ministère de la Production, de l’Irrigation et de l’Equipement Agricole (MPIEA) et mis en œuvre par l’Agence Allemande de Coopération Internationale au Développement (GIZ InS). Elle se concentre sur le développement du secteur des semences ainsi que sur la diversification et l’amélioration des systèmes de production agricole dans certaines provinces d’intervention. Compte tenu de la similitude de la thématique d’action du programme ainsi que des provinces communes, des synergies avec CROPS4HD sont susceptibles d’apparaître.
Tanzania
  • L’Institutde recherche agricole de Tanzanie(TARI) a pour objectif de renforcer le système national de recherche agricole, d’améliorer le développement et la diffusion des technologies, des innovations et des pratiques de gestion, afin de répondre aux besoins réels des agriculteurs et des autres parties prenantes du secteur agricole. Dans le cadre du projet, ils apporteront leur soutien à l’implantation de l’approvisionnement et à la caractérisation du NUS.
  • L’Alliance tanzanienne pour la biodiversité (TABIO) est une alliance d’organisations de la société civile et du secteur privé concernées par la conservation de la biodiversité, en mettant l’accent sur la biodiversité agricole pour la sécurité des moyens de subsistance et la souveraineté alimentaire. Ils soutiendront le projet du côté de l’implantation de la demande, avec un soutien aux groupes de paysans liés aux semences indigènes et à l’agrobiodiversité, et également du côté de la mise en œuvre des politiques.

Publications


Proposed  legal framework for the recognition and promotion of farmer managed seed systems (FMSS) and the protection of biodiversity
10 juin 2022 par AFSA
Ce cadre vise à assurer la reconnaissance et la protection du droit des agriculteurs à définir des règles, fondées sur leurs us et coutumes, au sein de leurs communautés, réseaux ou autres collectifs, pour l’organisation de leurs activités semencières, ainsi que la nécessité pour l’État de les accompagner dans cette démarche.

Mapping seed-system policies, frameworks, mechanisms and initiatives in Tanzania and East Africa
10 juin 2022 par AFSA
Ce rapport d’étude fournit une cartographie nationale des politiques existantes en matière de semences, une cartographie nationale des lois et règlements relatifs aux semences, et une cartographie des acteurs nationaux impliqués politiquement, légalement et techniquement (pratiques agricoles) en Tanzanie et en Afrique de l’Est.

Mapping of policies, frameworks, mechanisms and initiatives related to seed systems in Chad and Central Africa
10 juin 2022 par AFSA
Ce rapport d’étude fournit une cartographie nationale des politiques semencières existantes, une cartographie nationale des lois et règlements relatifs aux semences, et une cartographie des acteurs nationaux impliqués politiquement, légalement et techniquement (pratiques agricoles) au Tchad et en Afrique centrale.

Analytical mapping of legal and policy instruments and actors in seed governance in Niger
10 juin 2022 par AFSA
Ce rapport d’étude fournit une cartographie nationale des politiques semencières existantes, une cartographie nationale des lois et règlements relatifs aux semences, et une cartographie des acteurs nationaux impliqués politiquement, légalement et techniquement (pratiques agricoles) au Niger.

The key to survival – farmer managed seed systems in Latin America
Mars 2020 par SWISSAID
Cette brochure donne un aperçu synthétique des systèmes semenciers (banques de semences communautaires, systèmes de garantie participatifs – SGP) en Amérique latine et présente notamment les résultats de l’initiative de SWISSAID « Semillas de Identidad ». 

The EU’s push for intellectual property rights on seeds and its impact on developing countries
29 novembre 2021 par APBREBES et Both ENDS
Cette note de synthèse est un résumé du rapport « Plant variety protection & UPOV 1991 in the European Union’s Trade Policy : Rationale, effects & state of play’.

Searching for flexibility – Why parties to the 1978 Act of the UPOV Convention have not acceded to the 1991 Act
06 octobre 2021 par APBREBES
L’étude « Searching for flexibility – Why parties to the 1978 Act of the UPOV Convention have not acceded to the 1991 Act » explore les débats autour de la protection des variétés végétales (PVV) dans neuf pays qui sont parties à l’UPOV 78. 

Focus on Plant Variety Protection: A Compilation of Selected Literature on the Impact of the UPOV Convention, Alternative sui generis PVP Laws and the Effect on Farmers’ Rights
17 December 2020 by APBREBES
Cette publication rassemble une sélection d’ouvrages sur la question de la protection des obtentions végétales (PVV) et, en particulier, sur la pertinence et l’impact de la Convention de 1991 de l’Union internationale pour la protection des obtentions végétales (UPOV) dans le contexte des pays en développement. 

Access to Seed Index Shows : Implementation of UPOV Unnecessary For the Development of a Strong Seed Market
20 Septembre 2019 par APBREBES
Cette politique discute des données récemment publiées sur l’indice d’accès aux semences qui semblent confirmer qu’il n’y a pas de relation de cause à effet entre le système UPOV et un secteur semencier dynamique. Au contraire, les pays dotés d’une législation sui generis sur la protection des variétés végétales (PVV) sans UPOV ou même sans législation PVV ont, dans certaines régions, le secteur des semences le plus dynamique. 

A Dysfunctional Plant Variety Protection System : Ten Years of UPOV Implemtation in Francophone Africa
18 avril 2019 par Mohamed Coulibaly, Robert Ali Brac de la Perrière, avec la contribution de Sangeeta Shashikant

Plant Variety Protection for Developing Countries. A Tool to Design a Sui Generis Plant Variety Protection System: An Alternative to UPOV 1991.
01 octobre 2015 par Carlos M. Correa (Université de Buenos Aires), avec la contribution de Sangeeta Shashikant (Third World Network) et François Meienberg

Monopolies on seed: How free trade agreements threaten food security and biodiversity.
05 mars 2020 par APBREBES

Accès