Demande

Demande

Du côté de la demande, CROPS4HD s’efforce d’influencer des facteurs tels que le comportement individuel, les marchés, l’organisation sociale et l’accès aux connaissances et à l’innovation.

Stratégie de mise en œuvre

Du côté de la demande, CROPS4HD s’efforce d’influencer des facteurs tels que le comportement individuel, les marchés, l’organisation sociale et l’accès aux connaissances et à l’innovation. Le point d’entrée le plus important pour le travail de création de la demande du projet est une solide compréhension de la « culture alimentaire » dans chacun des systèmes alimentaires locaux, en différenciant explicitement les perceptions, les habitudes alimentaires et les décisions liées à l’alimentation. Il en va de même pour les systèmes de semences où le projet s’appuiera sur une meilleure compréhension des acteurs des systèmes de semences et des exigences des agriculteurs et des systèmes alimentaires en matière de qualité des semences et de caractéristiques des cultivars.

La stratégie de mise en œuvre du projet comporte trois objectifs interdépendants axés sur la demande :

  1. sensibilisation/accès à l’information,
  2. le développement du marché et
  3. les relations entre consommateurs et producteurs.

Le point de départ de CROPS4HD est de déclencher la demande d’espèces négligées et inutilisées (NUS), c’est-à-dire de renforcer la demande dans le système alimentaire qui, en cas de succès et d’augmentation de la consommation de NUS, augmentera également la demande de semences NUS. Dans le système alimentaire, les interventions du projet cherchent à améliorer la prise de conscience et la compréhension des avantages pour la santé de certaines cultures et d’une alimentation plus diversifiée, afin de stimuler la demande pour ces cultures, et donc de stimuler le développement du marché et d’améliorer les services du marché pour les paysans. Comme CROPS4HD se concentre sur les liens directs entre consommateurs et producteurs et privilégie les chaînes de valeur courtes et agrobiodiversifiées, ce sont principalement les initiatives et les acteurs qui adhèrent à ces principes qui seront soutenus.

Pour le marché des semences, les éléments clés de la mise en œuvre sont l’amélioration de l’accès aux informations sur les performances agronomiques et les caractéristiques de qualité alimentaire de la collection de cultivars d’espèces NUS sélectionnées localement et le développement du marché des semences, parmi lesquels le renforcement des boucles de rétroaction des acheteurs de semences aux producteurs de semences.

Principaux résultats

  1. La proportion de consommateurs dont la consommation est plus diversifiée et qui consomment plus fréquemment des NUS dans le cadre d’un régime alimentaire faible au niveau du ménage a augmenté de 20 %.
  2. Les obstacles à l’accès aux marchés pour les NUS sont réduits dans quatre des six systèmes alimentaires et le volume des NUS sur les marchés augmente.
  3. La part des paysans ayant accès aux semences NUS est augmentée de 30%.


  1. La proportion de consommateurs ayant une plus grande diversité de consommation/fréquence de NUS dans le régime alimentaire faible au niveau du ménage est augmentée de 15%.
  2. Les obstacles à l’accès aux marchés pour les NUS sont réduits dans quatre des huit systèmes alimentaires et le volume des NUS sur les marchés augmente.
  3. La part des paysans ayant accès aux semences NUS est augmentée de 20%.


  1. La proportion de consommateurs ayant augmenté la diversité de leur consommation/fréquence de consommation de NUS dans le cadre d’un régime alimentaire faible au niveau du ménage a augmenté de 12 %.
  2. Les obstacles à l’accès aux marchés pour les NUS sont réduits dans quatre des six systèmes alimentaires et le volume des NUS sur les marchés augmente.
  3. La part des paysans ayant accès aux semences NUS a augmenté de 18%.


  1. La proportion de consommateurs dont la consommation est plus diversifiée et qui consomment plus fréquemment des NUS dans le cadre d’un régime alimentaire faible au niveau du ménage a augmenté de 20 %.
  2. Les obstacles à l’accès aux marchés pour les NUS sont réduits dans quatre des six systèmes alimentaires et le volume des NUS sur les marchés augmente.
  3. La part des paysans ayant accès aux semences NUS est augmentée de 30%.

Les dernières nouvelles

Visite en Colombie : échange de connaissances

Les banques de semences communautaires sont un pilier central du projet CROPS4HD, qui vise à accroître l’accessibilité des cultures négligées et sous-utilisées ainsi que des variétés paysannes. En Amérique latine, SWISSAID travaille depuis 15 ans avec des banques de semences communautaires. Le projet a donc décidé de capitaliser cette expérience dans le cadre d’un échange Sud-Sud.

Full article

Nane Nane Day : Semaine d’exposition des agriculteurs en Tanzanie

La foire d’une semaine, Agricultural Exhibition, s’est déroulée en divers endroits de Tanzanie, où les agriculteurs et autres acteurs du secteur agricole ont été mis en premier plan, ce qui leur a donné l’occasion de partager avec le grand public leurs activités concrètes et leurs contributions au secteur agricole. Plus largement, il a permis de sensibiliser les décideurs politiques, la communauté et les autres parties prenantes à la contribution des systèmes de semences gérés par les agriculteurs et à la disponibilité des semences dans le pays.

Full article

Sélection variétale participative en Inde : recherche et processus dans l’État du Karnataka

Promouvoir le changement par le biais d’activités participatives est l’un des objectifs clés de CROPS4HD. Pour cela, nous menons une approche concrète pour l’aspect de la mise en œuvre de PUSH du projet : la Sélection Variétale Participative (PVS). En Inde, la première formation supervisée par un expert du FiBL, et organisée conjointement par le FiBL, SWISSAID et Sahaja Samrudha, a eu lieu à Mysore, Karnataka sur la culture de l’amarante en juin 2022.

Full article