Offre

Offre

La mise en œuvre du côté de l’offre agit sur les facteurs biophysiques (sol, eau, biodiversité) et socio-économiques.

Stratégie de mise en œuvre

L’accent mis sur les activités de la stratégie de mise en œuvre de l’offre est guidé par les résultats de l’enquête sur l’offre et la demande pour fournir un soutien de projet à la production de semences et d’aliments d’espèces négligées et inutilisées (NUS), qui sont déterminées par la demande et entraînent des améliorations des moyens de subsistance liées à une meilleure sécurité alimentaire, des revenus accrus et des avantages environnementaux. La mise en œuvre du côté de l’offre agit sur les facteurs biophysiques (sol, eau, biodiversité) ainsi que sur les facteurs socio-économiques (accès aux connaissances et à l’innovation, organisation sociale). Le projet se concentre sur trois éléments clés : la diversité génétique ; l’agronomie et la production agroécologique ; l’organisation des paysans et les systèmes de semences. Ces trois éléments clés fonctionneront en parallèle, se soutiendront mutuellement et s’attaqueront au système alimentaire et semencier.

CROPS4HD promouvra un mélange de méthodologies de vulgarisation, où l’échange horizontal de connaissances entre les agriculteurs, l’apprentissage conjoint dans les écoles d’agriculture de terrain et sur les parcelles de démonstration seront régulièrement combinés avec une méthodologie plus formelle de recherche participative à la ferme (ROP) et le renforcement des capacités et l’autonomisation via la formation des formateurs.

Après avoir identifié les cultivars les mieux adaptés sur la base de tests participatifs de cultivars (PCT) et d’analyses nutritionnelles à la ferme, CROPS4HD multipliera ces cultivars. Des conseils sur la multiplication de semences de haute qualité, depuis les semis jusqu’à la récolte, le séchage, le nettoyage, le stockage et l’emballage, seront fournis aux paysans, ainsi qu’une formation à l’évaluation de la qualité des semences. Cela permettra d’élaborer des normes de qualité des semences que les paysans pourront appliquer. La gouvernance et les modèles commerciaux pour la diffusion de ces semences de haute qualité des cultivars CROPS4HD de la NUS seront développés dans le cadre des activités de demande.

Grâce à des semences de haute qualité de cultivars adaptés et à des pratiques agricoles optimisées, développées dans le cadre du POR et testant les approches agro-écologiques les plus pertinentes localement, les paysans peuvent produire des NUS pour leur propre ménage et pour les marchés locaux. Si les NUS peuvent être produits à plus grande échelle, le développement commercial commencera, combiné à la sensibilisation aux avantages des NUS, aux approches de développement du marché et aux recommandations politiques pour des régimes alimentaires plus sains.

Principaux résultats

  1. 12 cultures (cultures NUS, cultures non NUS et variétés NUS) sont nouvellement cultivées au niveau des exploitations.
  2. Le volume de NUS quittant la ferme est augmenté de 10%.
  3. Les revenus de 8’000 paysans sont augmentés.
  4. La sécurité alimentaire de 8’000 paysans est améliorée.
  5. La résilience climatique de 6 000 paysans est améliorée.

  1. 10 cultures (cultures NUS, cultures non-NUS et variétés NUS) sont nouvellement cultivées au niveau des exploitations.
  2. Le volume de NUS quittant la ferme est augmenté de 10%.
  3. Les revenus de 1’900 paysans sont augmentés.
  4. La sécurité alimentaire de 3’000 paysans est améliorée.
  5. La résilience climatique de 3 000 paysans est améliorée.


  1. 10 cultures (cultures NUS, cultures non-NUS et variétés NUS) sont nouvellement cultivées au niveau des exploitations.
  2. Le volume de NUS quittant la ferme est augmenté de 30%.
  3. Les revenus de 3’600 paysans sont augmentés.
  4. La sécurité alimentaire de 4’000 paysans est améliorée.
  5. La résilience climatique de 4 000 paysans est améliorée.


  1. 20 cultures (cultures NUS, cultures non NUS et variétés NUS) sont nouvellement cultivées au niveau des exploitations.
  2. Le volume de NUS quittant la ferme est augmenté de 10%.
  3. Les revenus de 3’000 paysans sont augmentés.
  4. La sécurité alimentaire de 5’000 paysans est améliorée.
  5. La résilience climatique de 5 000 paysans est améliorée.

Les dernières nouvelles

Visite en Colombie : échange de connaissances

Les banques de semences communautaires sont un pilier central du projet CROPS4HD, qui vise à accroître l’accessibilité des cultures négligées et sous-utilisées ainsi que des variétés paysannes. En Amérique latine, SWISSAID travaille depuis 15 ans avec des banques de semences communautaires. Le projet a donc décidé de capitaliser cette expérience dans le cadre d’un échange Sud-Sud.

Full article

Nane Nane Day : Semaine d’exposition des agriculteurs en Tanzanie

La foire d’une semaine, Agricultural Exhibition, s’est déroulée en divers endroits de Tanzanie, où les agriculteurs et autres acteurs du secteur agricole ont été mis en premier plan, ce qui leur a donné l’occasion de partager avec le grand public leurs activités concrètes et leurs contributions au secteur agricole. Plus largement, il a permis de sensibiliser les décideurs politiques, la communauté et les autres parties prenantes à la contribution des systèmes de semences gérés par les agriculteurs et à la disponibilité des semences dans le pays.

Full article

Sélection variétale participative en Inde : recherche et processus dans l’État du Karnataka

Promouvoir le changement par le biais d’activités participatives est l’un des objectifs clés de CROPS4HD. Pour cela, nous menons une approche concrète pour l’aspect de la mise en œuvre de PUSH du projet : la Sélection Variétale Participative (PVS). En Inde, la première formation supervisée par un expert du FiBL, et organisée conjointement par le FiBL, SWISSAID et Sahaja Samrudha, a eu lieu à Mysore, Karnataka sur la culture de l’amarante en juin 2022.

Full article