Tchad

CROPS4HD au Tchad

Le Tchad est un pays moins développé, avec une abondance de produits agricoles riches en biodiversité, mais aussi une forte incidence de malnutrition et de pauvreté.

Contexte

Le Tchad est un pays moins développé, avec une abondance de produits agricoles riches en biodiversité, mais aussi une forte incidence de malnutrition et de pauvreté. Le Tchad offre la possibilité de compléter le programme de la DDC Opérationalisation de la filière semencière en ouvrant l’accès à des semences paysannes abordables et en reliant les systèmes semenciers formels et les systèmes semenciers paysans. En outre, il s’appuiera sur le mandat de la DDC « Soutien au développement des filières karité et arachide au Tchad ». Ce programme a développé des chaînes de valeur et des marchés locaux, nationaux et internationaux pour le beurre de karité et les arachides et encourage l’intégration des espèces négligées et inutilisées (NUS) dans ces marchés locaux et nationaux.

Au Tchad, les zones de production du projet sont situées dans la partie sud du pays – c’est-à-dire le Mayo-Kebby Ouest, le Mandoul et le Logone Oriental – et dans le canton plus central de Guera.

L’AFSA établira des liens avec les politiques et les mouvements d’agriculteurs d’Afrique centrale, et les études de cas du Tchad serviront d’exemples pour plaider en faveur de changements de politiques dans cette sous-région.

Principaux résultats

  1. La proportion de consommateurs ayant une plus grande diversité de consommation/fréquence de NUS dans le régime alimentaire faible au niveau du ménage est augmentée de 15%.
  2. Les obstacles à l’accès aux marchés pour les NUS sont réduits dans quatre des huit systèmes alimentaires et le volume des NUS sur les marchés augmente.
  3. La part des paysans ayant accès aux semences NUS est augmentée de 20%.

  1. 10 cultures (cultures NUS, cultures non-NUS et variétés NUS) sont nouvellement cultivées au niveau des exploitations.
  2. Le volume de NUS quittant la ferme est augmenté de 10%.
  3. Les revenus de 1’900 paysans sont augmentés.
  4. La sécurité alimentaire de 3’000 paysans est améliorée.
  5. La résilience climatique de 3 000 paysans est améliorée.

  1. L’efficacité des politiques infranationales et des cadres juridiques en matière d’A+FS pour les petits exploitants agricoles est accrue.

Les dernières nouvelles

Création de synergies au Tchad : événement PMCA

Au cours du premier semestre de 2022, les quatre pays CROPS4HD ont réussi à lancer leur premier événement PMCA (Participatory Market Chain Approach). Au Tchad, ce premier événement a eu lieu le 18 juin à N’Djamena. Cette approche vise à réunir des agriculteurs, des agents de marché et d’autres prestataires de services pour identifier et créer une opportunité commerciale par la création de nouveaux produits à partir de cultures NUS et non NUS.

Full article

Renforcement de la dynamique des systèmes de semences paysannes au Tchad

Les 28, 29, 30 et 31 mars 2022, s’est tenu l’atelier de planification et de renforcement des capacités des organisations paysannes en matière de plaidoyer pour la promotion des systèmes de semences paysannes (SSP) dans la province de Mayo-Kebbi, au Tchad. Cet atelier de quatre jours, lancé par l’AFSA et organisé par leur partenaire local PEPAF, reflète la volonté de CROPS4HD de faire des agriculteurs les véritables acteurs de l’influence et de la transformation de leurs conditions de travail et de vie.

Full article

Visite en Tanzanie : échange de connaissances

En mars 2022, l’équipe tanzanienne a réuni des représentants du projet CROPS4HD du Niger et du Tchad ainsi que plusieurs experts du FiBL et de la DDC. Cette visite a été l’occasion d’échanger des connaissances et de s’informer sur l’avancement du projet à ce stade, en se concentrant principalement sur la mise en œuvre des activités PULL, notamment sur le premier événement de l’approche participative de la chaîne de marché (PMCA) en Tanzanie.

Full article